Le songe d’une nuit d’Octobre

Une femelle colley, ça te tenterait? Tu aimes les rousses ?

AUTEUR : Roger ZELAZNY

GENRE : Fantastique / Humour

4eme DE COUVERTURE :

Octobre. Dans 31 jours, le portail s’ouvrira et les Grands Anciens déferleront sur le monde

Dracula, Sherlock Holmes, Raspoutine, le docteur Frankenstein… Ils seront tous là. Mais feront-ils partie des ouvreurs avides de pouvoir, ou seront-ils des fermeurs qui s’opposeront aux horreurs indicibles ?

Les familiers de ces personnages seront eux aussi impliqués dans cette murder party ésotérique riche en rebondissements. Tout particulièrement Snuff, un chien dont le maître, Jack, aime se promener la nuit dans Londres avec son grand couteau…

Le Jeu va commencer. Quel sera votre camp ?

POURQUOI CE LIVRE ?

Je connaissais de nom Roger Zelazny. J’ignore pourquoi dans mon esprit il était un auteur de science-fiction. Genre qui m’attire peu. Aussi, je ne me suis jamais intéressé à ses ouvrages. Mais alors pourquoi ce livre ? Via les réseaux sociaux, je suis tombé sur la liste de publication des éditions Hélios et la ressemblance de ce titre avec celui de William Shakespeare m’a intriguée. La 4eme de couverture m’a convaincu : murder party, Dracula, Grands Anciens, Hommage à l’univers de H.P Lovecraft. Je remercie les éditions ActuSF et Hélios de m’avoir fait parvenir ce service presse et de m’avoir permis d’étancher ma curiosité.

MON AVIS

Snuff est un chien de garde assez inhabituel. Fidèle compagnon d’un certain Jack , il est doté d’une intelligence exceptionnelle mais aussi de la parole. Il participe avec ce dernier depuis plusieurs années au Jeu. C’est à travers les yeux de Snuff que l’on va découvrir le fonctionnement de celui-ci. Le final étant la possible ouverture d’un portail permettant à des créatures infâmes de venir sur terre. Au gré de ces rencontres, on découvre les différents participants. Tous les grands noms et créatures de la littérature horrifique sont présents : Dracula, le docteur Frankenstein et sa créature, Sherlock Holmes,… Tous sont affublés d’un familier et au fil des pages, on se rend compte que ce sont eux qui font le plus gros du travail. Des alliances se créent et se défont le long du récit jusqu’à ce que chacun révèle son camp : ouvreur ou fermeur de portail. Alors qui va gagner ?

L’auteur a fait le choix de nous narrer ce conte d’Halloween via les yeux de Snuff. Ce choix est original et apporte son lot de surprises. Tous les personnages humains ou familiers sont très bien travaillés. Ils ont chacun leurs passés , leurs visions du Jeu et leurs objectifs. On a vraiment l’impression que ce sont les familiers qui mènent la danse. Ce choix de narration apporte humour et dérision. J’ai été agréablement surprise de retrouver ce ton et style si particulier qui m’a rappelé celui de Terry Pratchett.

L’intrigue offre son lot de rebondissements. On découvre au fil des pages les différents joueurs ainsi que leur affiliation. Jusqu’au bout, on ne sait pas qui fait équipe avec qui. Bien que certaines de mes hypothèses se soient révélées vraies, l’auteur a réussi à me surprendre avec des revirements de situation rondement menés et un dénouement imprévisible.

Des références à l’univers de H.P Lovecraft mais aussi à la littérature d’horreur sont distillées le long des pages et c’est un plaisir de les découvrir. Si vous ne les avez pas toutes, une partie de celles-ci sont expliquées dans la préface. (Que j’ai lu à la fin pour me garder le plaisir de la découverte).

Les chapitres sont courts et représentent un jour du mois. Ce livre se lit rapidement et voir les jours qui s’égrainent au fil des chapitres fait monter le suspense. Le jour J approche, on avale les chapitres pour connaître la fin et savoir qui va gagner ce Jeu.

Fait assez marrant, relaté dans la préface du livre. Il est précisé que le Jeu n’a lieu que lorsque Halloween tombe une nuit de pleine Lune. Et deviner ce qui tombe cette année. Eh oui !! On peut dire que c’est tout à fait en accord avec le déroulement de cette année 2020. L’ouverture d’un portail permettant aux Grands Anciens de venir nous rencontrer pour conclure cette année ne m’étonnerait même pas. 

EN BREF

Un conte d’Halloween plein d’humour et de dérision. Véritable hommage à H.P Lovecraft mais aussi à la littérature d’horreur et ses monstres. L’auteur mêle avec brio des personnages qui n’auraient jamais dû se rencontrer. Des situations cocasses aux rebondissements inattendus, cela a été un plaisir de découvrir ce livre. Alors faites comme moi, suivez Snuff dans les méandres du Jeu. Serez-vous Ouvreur ou Fermeur 😉 ?

Vous pouvez le retrouver ici : Leslibraires ; Cultura ; Bookeenstore

C’EST UN PEU COMME

Le Fabuleux Maurice et ses rongeurs savants de Terry Pratchett: L’histoire du joueur de flûte de Hamelin revisité par Terry Pratchett où les rats sont intelligents et de mèche avec un chat arnaqueur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :