Ravinger et Ward : La sirène bipolaire

Le royaume tombe-t-il donc si bas que nous allions confier nos affaires à un rongeur femelle probablement sénile, un goupil adolescent en crise et un blaireau accro au sucre ?

AUTEUR : Céline BADAROUX

GENRE : Fantasy / Polar/ Young adult / Humour

4eme DE COUVERTURE :

Digby Ward, jeune renard détective, a entraîné Ian Ravinger dans ses aventures. Et le blaireau pâtissologue ne semble pas s’en plaindre.
Alors que les deux comparses étaient sur la trace du Docteur Nyx, ils se retrouvent plongés dans une enquête hors du commun. Travailler pour le palais n’enchante pas Ward, mais il ne peut se soustraire à l’appel de la reine. Il se résout alors à lâcher la bride à Nyx le temps de résoudre ce mystère.

Mais… et si le Docteur Nyx était finalement à portée de main.

POURQUOI CE LIVRE ?

Après avoir adoré le tome 1, Céline Baradoux a eu la gentillesse de me faire parvenir le tome 2.

MON AVIS

Après nous avoir fait découvrir Londynia dans le tome 1, Céline Baradoux rempile avec brio dans ce tome 2.

Au fil de l’intrigue, on en apprend plus sur Ward et sa famille. Son comportement face à ses parents est d’ailleurs assez rigolo puisque que le détective habituellement si sur de lui, se montre assez penaud.

Ravinger s’intègre de mieux en mieux après son retour de la guerre et une certaine bibliothécaire ne le laisse pas indifférente.

Ce tome est aussi l’occasion pour l’autrice d’introduire d’autres personnages en plus des animaux anthropomorphes, ce monde est peuplée d’elfes, de fées et de sirènes comme son titre l’indique. Lord Gawlish, représentant du conseil de la Reine, est le stéréotype même de l’elfe avec un balai dans les fesses et l’autrice ,sans forcer le trait, en joue subtilement.

J’ai beaucoup le personnage de la sirène bipolaire. J’ai trouvé que les différentes phases d’émotions par lesquelles elle passe sont très bien exprimées. On a beaucoup de compassion pour elle et comprend parfaitement les choix qu’elle a au cours du roman.

L’intrigue est très intéressante et bien bâtie. Les différentes revirements de situation sont bien amenés.

Encore une fois, l’autrice nous régale des références qu’elle glisse subtilement au cours de son récit et c’est toujours un plaisir d’essayer de toutes les trouver.

EN BREF

Si vous avez aimé le tome 1, vous adorez le tome 2. Pour ma part, j’attends avec impatience la suite. Un livre à lire avec un thé, absolument.

4 commentaires sur “Ravinger et Ward : La sirène bipolaire

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :